Le Festival du film de Sarlat, 16 ème édition

Une année se termine sur Sarlat et l’hiver s’installe. Avec le festival du film et bien on rentre dans l’hiver et les occasions de festoyer et de se divertir ou tout simplement d’avoir une vie sociale vont se faire rare jusqu’au retour du soleil de printemps. Alors on y va, oui oui, on n’hésite pas et on fait tout pour croiser des gens connus. Pas pour les harceler et leur arracher des autographes, masi tput simplement pour avoir un petit plaisir de 2 min 30 chrono et de dire: "Oui oui, moi jel’ai vu", honneur suprême! Et de plus thème et anecdocte de feu qui va nous permettre de combler nos grandes discussions hivernales au coin du feu. Alors on peut déjà parler beaucoup sur l’affiche!
 
L'affiche
 
Comment dire, aller je me lance: elle est moche. Je dois dire qu’avec Marion on hésite beaucoup, car depuis trois ans, et surtout depuis l’an dernier on développe un dégoût plus que sûr pour ces affiches. Comment dire…. Déjà toutes mes excuses au créateur, mais bon franchement, l’an dernier des couleurs chaudes cette année des couleurs froides. Oula la créativité est à son maximum! En fond, un pal croquis de Sarlat(youpi comme l’an dernier mais on a changé de coin!), qui, il faut le reconnaître, est bien plus belle que ça!
Et j’avoue il m’a fallu deux jours pour capter qu’il s’agissait de la porte du marché couvert, lieu où je vais toutes les semaines faire mon petit marché (et oui on mange comme il faut en périgord!), et là bonjour la perspective, merci bien mais même à l’école certains gamins font mieux. Et puis les portraits, qui sont sans doutes censés nous rappeler un instant précieux de cinéma français, et bien nous rapelle rien du tout à,part le fait que cette affiche est bien froide et pâle de tout le chrma de Sarlat et des films que l’on peut y découvrir en avant première.
 
Enfin la programmation nous a tout de même beaucoup plus attirée que l’affiche et heureusement!
Du coup 3 soirs de ciné, avec la possibilité d’approcher les équipes: réalisateurs, acteurs et autres personnes de la partie.
Une grande pensée à Joëlle Bellon la présidente de ce festival qui nous a "enchanté" tous les soirs, et je pense même que d’ici quelques années il y aura un film tout simplement qui lui sera consacré car pour être un personnage haut en couleurs…… elle en est un!
Mais bref j’ai déjà bien assez parlé de cette chère jojo et parlons ciné.
 
3 films: Mon palmares:
Prix de la meilleure comédie romantique à la française est attribuée à "Ma vie n’est pas une commédie romantique"
Affiche du film L'équipe du film Laurent Ournac, Gilles Lelouch, Marie Gillain Les acteurs
Comme vous le voyez les acteurs s’amusent à Sarlat, ça c’est du Joëlle tout craché qui nous fait sa star et se mélange les pinceaux dans les noms des invités, ah sacrée Jojo!
 
Prix du meilleur film en noir et blanc pas noir, décalé, plein d’esprit, d’humour et avec un casting impressionnant est attribué à: "J’ai toujours rêvé d’être un gangster"
 
Jojo, Mr Studio Canal et Samuel le résalisateur  Mr Studio Canal, Sam le réalisateur et un italiano vero  L'affiche
 
Ah les hotos sont floues, oui l’émotion me dorez vous? Et bien non! 3sec chrono pour zoomer du fond de la salle et cadrer avant que Jojo nous renvoie tout ce beau monde. Alors on fait vite! Et oui le plaisir d’apercevoir 3 personnes et de les voir disparaître sans pouvoir parler du film!
 
Et le prix du meilleur premier film, du meilleur réalisateur, des meilleurs acteurs et de la meilleure comédie romantico-réalistico-parisienne-normande et brooklinienne est attribuée à: Ce soir je dors chez toi!!!!
 
L'affiche L'equipe au complet Melanie Doutey Jean Paul Rouve Olivier veut nous garderViens on s'en va
 
Et là vraiment je conseille ce film qui sort mercredi prochain fait par Oliver de Kad et Olivier ben oui il serait pas venu présenter le film sinon …. Enfin, après un périple de plusieurs heures, la mort accidentelle de 40 chevreuils et bien nous avons eu droit de voir monter sur scène l’équipe d’un film qui nous a vraiment fait craquer! Dommage que les jeunes nous aient fait une montagne pour avoir poireauter pendant 2 heures dans le froid, (il y avait même pas de neige ils s’abusent vraiment ces jeunes!) pour rentrer dans une salle toute chaude avec l’espoir de voir des acteurs en vrai et d’avoir des autographes, car du coup nous on n’a pas pu partager avec l’équipe nos sentiments sur le film. Alors oui il fallait se rendre au centre culturel de Sarlat le lendemain, oui ils ont eu droit à tout ça ces gens là et même les jeunes râleurs mais nous on ne pouvait pas leur dire tout ça et on aurait bien aimé qu’Olivier finisse de nous chanter Strangers in the night mais voilà…. C’est tout de même Le film à aller voir!
Bonne toile!
PS: Rien que voir Kad avec des cheveux longs et habillé en velours, et bien ça vaut le détour: rien que pour cette image moi j’en ai eu pour 30 min de fou rire intense et ça c’est bon pour le moral!
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s